Olivier de Rivaz, nouvelles peintures.

Pulps.

Les peintures présentées ici sont au croisement de trois sources d'inspiration :

- Les Pulps.

J'ai dévoré les magazines de la Warren (Creepy, Eerie, Vampirella, Famous Monsters) et les petits fascicules pour adultes, d'origine italienne, édités par Elvifrance (Terror, Outre-Tombe, Thrilling, Jungla...)
Les couvertures de toute cette presse étaient époustouflantes, elles devaient appéter le lecteur. Les illustrateurs y développaient tout leur savoir-faire et leur imagination. Pour citer quelques noms, Pyle, Wyeth, Frazetta, Jacono, Csernus... J'admirais également les peintres affichistes du cinéma ou de la publicité.
Puis, l'art numérique est apparu, dans les années 80, inaugurant une nouvelle ère.

- La littérature fantastique.

Les deux incontournables dans la France des années 60 et 70, c'était "J'ai lu" et "Marabout", les éditions J'ai Lu étant plutôt dédiées à la SF.
Jean Ray, Thomas Owen, Alexandre Dumas, Paul Féval, M. G. Lewis pour "Le moine", Robert Bloch, Richard Matheson ont imprimé leur ambiance durablement dans mon esprit. Idem pour le fantastique rural de Claude Seignolle. Stephen King apportait un univers bien à lui, "Shining" écrit en 1977 reste un livre phare.

- La peinture classique.

Je l'ai découverte en cours d'Histoire de l'art. Nous passions des fresques de Giotto aux planches de Winsor Mc Kay (et de la Marvel que je détestais).
Mes coups de coeur concernent beaucoup d'artistes d'époques et d'origines multiples, mais j'ai toujours besoin de m'abreuver aux oeuvres de Brueghel, Rembrandt, Monet, Corot... Je reste fasciné par les jeux de couleurs de Vasarely.

Contact ArtBook.Me © ArtBook.Me 2010 - 2017 - v 1.3
Mentions légales - Charte d'utilisation de ArtBook.Me - Déclaration CNIL n° 1561151